• Catherine de Robert

De la ligne au coussin

Créer un motif et le voir prendre vie sur un tissu est très gratifiant ! C'est une partie de mon travail que j'adore et qui me procure une grande satisfaction. Aujourd'hui je vous montre les étapes de la création du coussin Poisson rouge.



Au début, c'est une ligne brisée sur une feuille de papier. Un dessin abstrait qui ne m'évoque rien de particulier, mais dont j'aime bien l'équilibre.


Je joue avec cette "unité ligne" en la répétant, cote à cote, tête bêche, en miroir. En combinant ainsi deux unités ligne, j'obtiens un motif plus complexe qui me plait.






Je souhaite travailler ce motif en réserve, c'est à dire qu'il apparaitra en blanc sur un fond coloré. Pour étudier l'effet de la répétition, j'utilise une bande de papier calque pliée en deux dans le sens de sa longueur et plissée, sur laquelle je reporte plusieurs fois le motif pour créer un rythme.


Je teste mon idée sur un échantillon, une bande de tissu blanc : je réalise le même pliage et je couds ensemble les plis au point zigzag à la machine à coudre.


En maintenant bien serrés les plis du tissu, les points cousus à la machine forment une réserve : ils empêchent la teinture de se diffuser aux endroits où le tissu est comprimé. Après teinture, je défais les points et je déplie la bande de tissu pour voir apparaitre le motif en réserve. C'est alors que je découvre l'image du poisson...



L'alternance rythmique des lignes blanches et beiges me plait ! Je décide de reporter ce motif sur une plus grande surface. Je choisis une pièce de métis (coton/lin) ancien et un rouge garance pour la teinture.


Il n'y a plus qu'à découdre les réserves, et réaliser le coussin, aussitôt baptisé

Poisson rouge.






2020 © CATHERINE de ROBERT                         art textile |teinture naturelle

|

|

|