Un joyeux "finissage"

August 23, 2015

 

L'exposition Tresses entre lacets se termine à la fin du mois. Pour la conclure en beauté, les artistes du collectif Trame de soi vous invitent à les rejoindre pour une journée de "finissage" dimanche 30 aout.

12 h : pique nique avec les artistes, chacun amène quelque chose à partager

15h : représentation de la performance créée spécialement pour l'occasion : Texere Praxis

16h30 : Visite guidée du site et de l'atelier, avec ses machines-manèges de fils multicolores 

17h : deuxième représentation de la performance Texere Praxis.

 

Voila des précisions sur cette performance  pour 4 danseurs et un musicien


Co-créée par Ludmilla Coffy, Milena Mogica-Bossard, Charlotte Limonne et Claire Revol, à partir d’une idée de Charlotte Limonne, sur une proposition sonore de Alice Calm.
Avec les soutiens de Trame de soi et de la compagnie des Chapechuteurs.

L’idée de cette performance naît de la découverte des exceptionnelles machines en bois qui fabriquaient dans la vallée du Dorlay toutes sortes de tresses, lacets et autres passementeries d’une grande beauté et d’une grande qualité. Elles fonctionnent encore dans l’atelier de la Maison des tresses et lacets et, la vision de leur ballet est surprenante, envoûtante. Pourtant, beaucoup des possibilités de ces machines tresseuses ont été perdues. Les derniers schémas tracés sur de vieux papiers expliquant des montages en vue de la réalisation de motifs oubliés de tresses, cordons ou galons, sont devenus indéchiffrables. Les métiers à tresser ne pouvant plus danser sur ces partitions, les artistes ont voulu remplacer les fils pour éviter que disparaissent à jamais ces gestes et les motifs qu’ils produisent.
La danse du métier à tresser, de ses cannettes qui tournent sur elles-mêmes, ondulent et se croisent puis auparavant, la ritournelle des fils que l’on enroule autour des cannettes, tous ces mouvements rythmés et leurs variations répétées peuvent également évoquer notre époque moderne et industrialisée ainsi que les relations humaines que l’on peut y tisser.

 

 

Please reload