Teindre avec les (très) vieux

December 31, 2019

 

 

 

Novembre 2019, EHPAD (1) Delphine Neyret  à Bourgoin-Jallieu. C'est la première fois que je mène une intervention  artistique auprès d'un tel public, et je suis curieuse de partager la magie du bleu avec ces très vieilles personnes. Nous sommes dans une région qui a une riche histoire textile ; 80% des résidents de cet établissement ont travaillé dans le tissage ou l'imprimerie textile. Le tissu, ça leur parle !

 

 

Ensemble, nous avons monté une cuve d'indigo naturel. Des histoires personnelles de tissu et de couleurs ont fusé : souvenirs d'une petite veste rouge aimée, teinte en noir, hélas, à l'occasion d'un deuil et des lessives manuelles qu'il fallait étendre dans la cuisine pour faire sécher.  Les questions botaniques et chimiques suscitent l'intérêt, on observe des photos de pantes tinctoriales. Puis nous plions, pinçons ou tressons des bandes de coton blanc pour créer des réserves (choisir les bons outils qui conviennent à des manipulations tout en douceur). La cuve d'indigo est placée à bonne hauteur  (ne pas  solliciter les articulations douloureuses) et en position centrale, (faciliter la circulation des fauteuils roulants et des cannes). Ainsi, chacun.e a pu tremper les bandes dans le bain de bleu indigo. Attention à ne pas y tremper les doigts à la peau fine et parcheminée (on ne pourrait pas les frotter vigoureusement). La doyenne des participants a 102 ans, et elle n'est pas la moins enthousiaste.

 

 

Découverte des motifs laissés par les réserves. "C'est beau !" Je suis surprise par la capacité d'émerveillement de ces personnes, patientes, attentives, concentrées.

 

Avec les bandes teintes, nous avons tissé collectivement 4 tableaux, un pour chacun des étages de l'établissement.

 

Et nous sommes tous satisfaits du résultat !

Merci aux merveilleuses animatrices de l'établissement pour leur aide précieuse et leur engagement dans ce projet.

 

 

(1) Établissement Hospitalier pour Personnes Agées Dépendantes

Please reload